Gérer sa veille avec Zotero 5.0

Lancé dans une refonte du tutoriel que j’utilise dans le cadre de mes enseignements à Lille (et que vous retrouverez sans aucun doute dans la boîte à outils d’ici la rentrée…), il me semble utile de partager ici sans attendre les éléments relatifs  à l’une des principales nouveautés de la version 5 de Zotero : la gestion des flux RSSContinue reading →

Atelier OpenGeek #13 : Zotero Avancé

La Boîte à Outils des historiens s’associe à l’association HackYourPhd et au blog Zotero francophone pour :                                   

Zotero Avancé – les styles bibliographiques  : comprendre et contribuer 

Vous ne trouvez pas parmi les plus de 8000 styles de l’entrepôt Zotero le style qui correspond parfaitement aux consignes bibliographiques que vous devez appliquer? Vous souhaitez contribuer à Zotero en donnant un peu de temps d’encodage? Continue reading →

Enseigner le numérique en licence d’histoire : un retour d’expérience

par Caroline Muller

Recrutée en 2015 à l’université de Reims Champagne Ardenne, j’ai été chargée de mettre en place un cours « d’informatique » destiné aux L2 et L3 d’histoire – dont j’ai bien vite modifié l’intitulé au profit de « cultures numériques pour historien·nes » .

Je voudrais revenir dans ce billet sur les trois semestres passés, et proposer un petit bilan du travail mené à Reims avec les étudiant·es.Continue reading →

La médiation patrimoniale à l’ère numérique

Compléter les compétences de médiation patrimoniale par l’usage du numérique.  Valorisation du patrimoine via la création d’un site web en formation initiale,

par Bertrand Mocquet, Marie-Hélène Sangla, Julien Lugand & Sarah Maugin (*)

L’ambition de cet article est de partager et d’échanger sur une pratique enseignante débutée il y a trois années universitaires au sein d’un Master 2 Professionnel « Gestion, Conservation et Valorisation du Patrimoine territorial » à l’Université de Perpignan. Cette pratique ne se veut pas modélisatrice ;  il  s’agit de montrer une voie de développement des compétences de médiation patrimoniale par l’usage du numérique. Cet enjeu, que nous percevons comme primordial, sera évoqué dans un premier temps. Nous décrirons ensuite

Continue reading →

Plaidoyer pour enseigner Wikipédia

par Alexandre Hocquet*

[À la suite de la publication d’un billet intitulé « Que faire de Wikipédia ? » sur Devenir historien-ne, Alexandre Hocquet m’avait proposé un retour d’expérience. Nous avons tous les deux jugé qu’il avait plus sa place sur la boîte à outils, en particulier par l’accent mis sur certaines considérations techniques trop souvent négligées.]

 Wikipédia est (ou devrait être) un objet extraordinaire à enseigner : tout le monde connaît Wikipédia, et presque tout le monde connaît mal Wikipédia. Cela devrait être la situation idéale pour un enseignant : Intéresser les étudiants avec quelque chose qu’ils connaissent, les surprendre en leur montrant qu’ils peuvent y découvrir beaucoup de choses.Continue reading →

Histoire & Humanités numériques. Conclusions des #DHModerNum2016

« DH » by Quinn Dombrowski, en cc sur Flickr

Le 13 mai dernier, une passionnante journée d’études a eu lieu à la KBR – Bibliothèque Royale de Belgique. Organisée par ModerNum, le réseau des modernistes francophones de Belgique, et intitulée « Penser les temps modernes avec les  digital humanities », cette journée était structurée en deux « panels ». Le premier était consacré aux « Données » et nous a occupé pour la matinée, tandis que l’après-midi était consacré au panel « Communication ». Le tout se déroulait dans la « SkyRoom » de la bibliothèque.Continue reading →

Un étudiant (sur le tard) au WikiMOOC

Luc Bentz, 61 ans, jeune retraité et nouvel étudiant en L1, a participé à un « cours en ligne ouvert et massif » (Mooc) proposé par France Université Numérique (Fun) : le WikiMOOC, résultat d’un partenariat Fun/Wikimedia France. Il rend compte ici de cette expérience

Tout étudiant d’un Cours en ligne ouvert à tous est atypique par définition puisque tout un chacun peut suivre un cours, plus précisément, pour reprendre le jargon un Mooc. Je suis donc atypique comme les participants au cours en ligne que j’ai suivi.

Continue reading →