Le numérique un défi pour l’historiographie ?

Journées d’études organisée à l’EHESS par l’atelier « Recherches et pratiques historiographique » et coordonnées par Aurore Dumont et Pablo Aviles Flores :

Entre outil et culture. Le numérique un défi pour l’historiographie ?

Argument


 

« Cette double journée d’étude est inscrite sous le signe du numérique. Terme bien embarrassant, tant il semble ressortir moins du concept que de l’attrape-tout ; tant il pointe dans une triple direction, celle de la technologie, celle de l’outil et celle de la culture : tant il évoque assurément la langue française qui le préfère à ses concurrents anglo-saxons ; tant il peine aussi à se démarquer nettement des notions voisines quoique distinctes que sont informatique, internet, web ; tant il recouvre une inclination des sciences humaines et sociales à, soit recomposer les champs disciplinaires existants, soit à en constituer un nouveau sous les noms divers d’Humanités numériques, d’Humanités digitales, ou d’Humanisme numérique. Continuer la lecture

Animer un graphique ou une carte avec Gimp

Depuis un moment déjà, à force de lire des blogs tels que ceux d’Arthur Charpentier « Freakonometrics » ou d’Éric Brian et Marie Jaisson, « s1h » (l’annexe électronique à Le Sexisme de la première heure. Hasard et sociologie), j’avais envie d’apprendre à animer des graphiques… Voici un exemple tiré de Freakonometrics :

Source : A. Charpentier. "The role of blogging in academia", Freakonometrics, 10/10/2013
Source : A. Charpentier. « The role of blogging in academia« , Freakonometrics, 10/10/2013

Mais pourquoi animer un graphique ou une carte ?

Il y a bien sur le côté un peu gadget dont je suis friand… mais l’intérêt est bien réel. L’animation de graphiques ou de cartes permet : Continuer la lecture

« Digital History : a practicum » | Première journée : 31 mars 2014

Dans le cadre du Master intégré franco-italien d’histoire européenne comparée et avec le soutien de l’EADH (European Association for Digital Humanities), Elisa Grandi organise, à l’Université Paris Diderot, un séminaire de formation intitulé :
« Digital History : a practicum » 
La première journée de ce séminaire aura lieu le 31 mars 2014 de 9h30 à 17h. Il y sera question de d’analyse de réseaux sociaux, de lexicométrie et de plateformes de libre accès.

Continuer la lecture

De l’usage de Twitter à la formation des chercheurs (une tribune à méditer)

source de l’image
Une tribune publiée sur le site du Monde.fr par Sylvain Deville (chargé de recherche au CNRS) circule beaucoup sur les « réseaux sociaux » depuis hier et mérite une attention particulière.
Dans ce texte intitulé « Twitter et les chercheurs, l’exception française ? » l’auteur se penche sur une situation à laquelle beaucoup d’entre nous ont déjà été confrontés :

« À chaque fois que je discute de l’utilisation de Twitter avec des confrères, on me renvoie un regard mi-étonné, mi-méprisant et toujours lourd de préjugés sur les réseaux sociaux. La recherche, c’est du sérieux. Pas de place pour Twitter. » Continuer la lecture

Signaler les barrières à la recherche – L’Open Access Button

Une brève pour vous indiquer la très récente mise en oeuvre d’une idée novatrice : un outil avec lequel des utilisateurs de littérature scientifique (étudiants, enseignants, chercheurs, documentalistes…) peuvent signaler le fait qu’ils rencontrent une barrière de paiement qui les empêche d’accéder au contenu dont ils ont besoin (plus d’infos sur le blog associé et la foire aux questions). L’objectif est de rendre visible un problème que nous connaissons probablement tous individuellement mais dont on peine à imaginer l’étendue. Continuer la lecture

Nouveau style pour Zotero : le « Tapuscrit » des Éditions de l’EHESS

La publication d’une réédition mise à jour du petit guide fort utile des Editions de l’EHESS, Le tapuscrit, m’a donné l’idée d’élaborer un style de citation .csl (donc utilisable avec Zotero, mais aussi Mendeley, Papers etc.) qui respecte les consignes du guide.

C’est désormais chose faite, vous trouverez le style dans le répertoire de styles chez Zotero en suivant le lien http://zotero.org/styles?q=tapuscrit sous deux formes : une première, « classique », qui place les références en note et une deuxième qui insère des indications de « (auteur date) » – avec des bibliographies adaptées pour la fin du texte. Pour les installer, les utilisateurs de Zotero dans Firefox peuvent simplement cliquer sur le nom du style sur la page indiquée. Les utilisateurs de la version standalone doivent faire un clic droit sur le nom et choisir « enregistrer sous » pour récupérer le fichier .csl. Il s’installe ensuite très facilement dans les préférences de Zotero, onglet « citer », en cliquant sur le « plus » sous la liste des styles déjà installés : Continuer la lecture

Comment récupérer la table des matières d’un livre ?

Une brève aujourd’hui pour vous présenter un service fort utile et pas assez connu en France. L’idée me vient d’un billet sur l’excellent blog Sobookonline où l’auteur s’interrogeait sur les possibilités de récupérer la table des matières sous format numérique d’un livre dont on dispose (ou pas) en format papier.
Je me suis rappelé d’un billet sur le blog Archivalia (blog collectif, mais essentiellement animé par Klaus Graf) où était proposé un moyen d’accès au service d’enrichissement des entrées du réseau des catalogues de bibliothèques en Allemagne qui donne notamment accès aux table de matières scannées sous format pdf. Continuer la lecture