Initiation à la veille documentaire sur Internet

Les lecteurs de ce blog qui ont suivi certaines de nos formations ou qui assistent à nos séminaires d’historiographie &/ou méthodologie de la recherche en histoire nous ont souvent entendu parler de flux RSS ou de veille sur Internet sans que nous ayons toujours eu le temps de développer…
Le tutoriel qui suit devrait combler cette lacune par une initiation « pas à pas » aux principaux instruments de veille informationnelle sur Internet que sont les flux RSS, les podcasts et les alertes e-mail.
Les démonstrations sont basées sur les exemples suivants :
  • Flux RSS : Sage et Google Reader
  • Podcasts : Juice et iTunes
  • Alertes : Google Alertes, Google Scholar et la BDIC

Les commentaires sont bienvenus. Surtout, n’hésitez pas à y proposer d’autres outils de veille collaborative (partage de flux, de signets etc.)
Print Friendly, PDF & Email

3 réflexions au sujet de « Initiation à la veille documentaire sur Internet »

  1. Merci de la part d’une M1 en histoire contemporaine de Paris-Sorbonne.

    La présentation pleine de références est très utile. J’ai un sujet sur l’histoire de l’informatique et la gestion des sources et de la veille scientifique devenait difficile. Je fais passer à mes camarades.

  2. Bonjour,

    Un agrégateur de flux RSS qui a une interface plus « friendly » et qui est très efficace est Netvibes

    En plus c’est un outil français, alors ne boudons pas notre plaisir.

    Gratuit évidemment.

    Cordialement,

    Charlotte.

  3. @Clara : Merci, content que ce tutoriel puisse vous aider. N’hésitez pas à laisser vos remarques en commentaires après utilisation pour suggérer compléments ou améliorations.

    @Charlotte : Merci pour cette indication.

    En fait je n’ai pas parlé de Netvibes (comme de iGoogle) dans le tutoriel car il ne s’agit pas à proprement parler d’un agrégateur.

    Il s’agit d’un portail personnalisé (une sorte de page d’accueil personnelle) où il est possible d’agréger des flux sans que ce soit sa véritable vocation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *