Etablir et gérer une chronologie fine - deux petits outils

Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.0 Generic LicenseIl m'est arrivé récemment de devoir gérer une chronologie fine et compliquée de négociations, pour lesquelles j'avais consulté les archives des deux côtés. Je me suis mise à chercher le meilleur outil pour mettre les choses au clair pour moi, en amont de la rédaction du chapitre correspondant de thèse. Ayant écarté les documents de texte (trop facile de perdre la vision globale, peu adapté à un enchainement chronologique avec des dates) et le tableur (trop de texte pour réussir à en faire quelque chose de lisible), j'ai testé deux autres outils qui pourraient intéresser certains parmi vous, pour gérer des chronologies out toute autre masse de données un peu structurée.


Treesheets

Treesheets est un petit logiciel très peu gourmand en mémoire, disponible pour l'instant sur windows et linux (une version alpha pour mac, encore peu stable, existe). C'est en quelque sorte une fusion du tableur (structure en cellules) et d'un outil de carte heuristique "mind map" (relations hiérarchiques, souplesse dans l'ajout d'informations).
Les captures d'écran sur le site du logiciel montrent de façon convaincante le fonctionnement, en voici une qui montre bien la double filiation :
Pour mon cas précis concernant les négociations franco-britanniques à la veille de la Première Guerre mondiale, j'ai donc pu établir une chronologie comportant une colonne de dates au milieu de la feuille et l'ensemble des références d'archives et textes complets regroupés par pays des deux côtés de la date. Cela donne le résultat suivant :
J'ai pu, avec une grande facilité, ajouter des lignes et des champs précisément là où j'en avais besoin pour compléter ma chronologie de travail et aussi jouer sur les tailles de texte et de champ pour garder une vision globale, tout en ayant à ma disposition les principaux textes sur lesquels je travaille actuellement.
Contrairement à la plupart des logiciels de création de carte heuristique, Treesheets dispose de plusieurs formats d'export pour les données. Ceci est particulièrement apprécié lorsqu'on utilise l'outil pour organiser des idées en vue de la rédaction et que l'on peut donc récupérer au choix un fichier html ou un fichier .txt pour continuer le travail ailleurs ensuite.
Lors du premier lancement du logiciel Treesheets après l'installation, un tutoriel vous est proposé. Il est très bien fait et vous apprend en très peu de temps à utiliser l'essentiel des fonctionnalités, y compris les raccourcis clavier qui en font un outil particulièrement ergonomique.

Workflowy

L'autre outil que j'ai découvert dans cette recherche s'appelle Workflowy et il mérite une mention pour la facilité déconcertante d'adoption et une très grande ergonomie d'utilisation également.
Cette vidéo montre en 45 secondes le fonctionnement général de cette application web:

Vous l'aurez compris, il s'agit de créer une arborescence que vous pouvez déployer et refermer - pour rentrer dans les détails ou avoir à nouveau une vision globale de votre projet. L'outil est à l'origine prévu pour de la gestion de projet et il s'y prête à merveille, mais il rend également de grands services dans la gestion de bouts de texte dans une étape d'écriture ou d'élaboration d'un plan. Je m'en suis servi, par exemple, à un moment pour retravailler le plan de ma thèse et j'ai beaucoup apprécié la facilité avec laquelle je pouvais passer d'un niveau de travail à un autre. Là encore, l'export est possible sans souci, en texte brut, mais aussi en version formatée, ce qui permet de retravailler le document avec d'autres logiciels ensuite.

Print Friendly and PDF

6 commentaires:

Lucas Gruez a dit…

Bonjour. Merci à vous pour cette approche originale des cartes heuristiques. Je suis professeur d'histoire géographie en collège dans l'académie de Lille et J'utilise la pratique des cartes heuristiques dans mes classes, persuadé de ce que ces outils visuels peuvent apporter, j'ai créé un blog pour partager le travail mené avec mes élèves et des collègues.
http://classemapping.blogspot.com/
J'ai également développé un outil de veille sur internet à propos des cartes heuristiques comme outil d'enseignement.
http://www.scoop.it/t/classemapping Cordialement
Lucas Gruez

Lucas Gruez a dit…

Je viens de me rendre compte que vous êtes les personnes dont j'avais écouté avec grand intérêt la conférence à Blois l'an dernier, j'avais très apprécié votre intervention à la fois pour sa précision, sa pertinence et les perspectives que cela ouvre pour la recherche historique. Merci à vous.
Cordialement
Lucas Gruez

JafOOl a dit…

une question sur Worklowy : il est en ligne, donc les infos sont sur un serveur distant. Quels sont les termes légaux en matière d'utilisation, en particulier sur la propriété intellectuelle (histoire que votre thèse reste bien à vous :) ?

Emilien RUIZ a dit…

@Lucas Gruez Merci beaucoup ! Vous le savez peut-être déjà, mais l'article que nous évoquions à Blois est désormais accessible sur Cairn.info : http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=RHMC_585_0070
Cordialement,
E.R.

Anonyme a dit…

Bonjour et merci pour nous faire découvrir ces outils. Personnellement, je n'ai pas Ubuntu, et les logiciels que vous présentez ne fonctionnent pas avec ma distribution Linux/Debian. Mais j'ai cherché patiemment et j'ai trouvé un logiciel qui peut vous intéresser (il fonctionne avec WordPress notamment): Timeline, de SIMILE: http://www.simile-widgets.org/timeline/.

Le rendu est très bien, ça fonctoinne avec tout type de Système d'exploitaton et c'est libre... même si ça reste un peu brut à utiliser. Un peu de patience...

Celano

Emilien RUIZ a dit…

@Celano : merci pour ce complément utile.