Retour d’expérience : le booksprint “La Paix” – Anthologie numérique de textes sur le pacifisme

Les participants du booksprint au travail. Photo photo infoclio.ch)
Les participants du booksprint au travail. Photo photo infoclio.ch)

Pendant le Festival Histoire et Cité à Genève, j’ai pu participer à un booksprint, un évènement où un groupe de participants travaille ensemble pour éditer en peu de temps un livre.  Et dans ce cas précis, il s’agissait de la confection d’une anthologie de textes pacifistes, en lien avec le thème global du festival genevois: La Paix. C’était pour moi une première (même si j’ai pu voir au travail le groupe qui avait édité les non-actes du THATCamp Paris 2012) et j’ai beaucoup apprécié l’expérience.

La préparation au préalable

L’équipe de Infoclio.ch, portail suisse pour les sciences historiques, avait fait un travail considérable auparavant, pour établir un panel large de textes possibles, intégrant également des textes que les participants avaient suggérées au préalable.  Ces textes, en partie des scans de livres, en partie des textes pris sur internet, déjà numérisés en texte plein, furent partagés à l’aide d’une Dropbox commune.

La première matinée fut consacrée surtout à la présentation des textes. Chaque participant a ensuite choisi deux textes pour les accompagner tout au long du processus. Une fois la table des matières établie, nous pouvions nous mettre au travail pour de vrai.

Les différentes étapes du processus éditorial

Les bénévoles de la Bibliothèques numérique romande encadrent le booksprint. Photo infoclio.ch)
Les bénévoles de la Bibliothèques numérique romande encadrent le booksprint. Photo infoclio.ch)

Pendant tout le booksprint, nous étions accompagnés par l’équipe formidable de la Bibliothèque Numérique Romande. Avec leur aide, nous avons pu réaliser toutes les étapes nécessaires:

    • Scan des textes, avec calibrage des différents scanners pour obtenir le meilleur résultat possible, surtout sur des textes anciens/mal imprimés.

 

 

  • Amélioration des fichiers obtenus, utilisant le logiciel Scan Taylor (une découverte pour moi, d’habitude j’utilise imagemagick en ligne de commande)
  • Reconnaissance des caractères (ou OCR), dans ce cas avec ABBY PDF Transformer, pour obtenir un fichier html comportant le texte.
  • Établissement d’un première version du texte dans Microsoft Word, utilisant un modèle développé par la BNR
  • Nettoyage des textes (typographie, utilisant une série de macros dans Microsoft Word
  • Stylage du document (titres etc.)
  • deux relectures pour vérifier le texte final et chasser les erreurs d’OCR.
  • La conversion des fichiers obtenus – en occurrence avec une extension pour libreoffice qui permet de produire le format .epub, ensuite facilement transformable en .mobi avec le logiciel Calibre.

Le résultat final

Et à la fin, en deux jours et demi, on avait produit un livre qui est disponible au téléchargement et auquel on souhaite une large diffusion. C’est une expérience qui m’a  beaucoup plu et je réfléchis déjà à des contextes, notamment pédagogiques, qui pourraient se prêter à un format de booksprint.

Vous pouvez télécharger l’ebook produit lors du booksprint sur le site web d’Infoclio :

– en format .pdf, pour une lecture sur de très nombreuses plateformes

– en format ebook pour de nombreuses liseuses/tablettes

Affichage utilisant l'application Ebook Reader sur un smartphone sous Android
Affichage utilisant l’application Ebook Reader sur un smartphone sous Android

– en format .mobi pour les liseuses Kindle

Affichage dans un Kindle
Affichage dans un Kindle
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *