Gérer sa veille avec Zotero 5.0

Lancé dans une refonte du tutoriel que j’utilise dans le cadre de mes enseignements à Lille (et que vous retrouverez sans aucun doute dans la boîte à outils d’ici la rentrée…), il me semble utile de partager ici sans attendre les éléments relatifs  à l’une des principales nouveautés de la version 5 de Zotero : la gestion des flux RSS

Agréger ses flux RSS dans Zotero

Vous l’avez peut-être remarqué en mettant à jour votre Zotero, vous avez la possibilité d’ajouter « nouveau flux » à votre bibliothèque :

Deux options d’ajout vous sont offertes : à partir d’une URL ou à partir d’un fichier OPML.

La deuxième option sera utile à celles et ceux qui utilisent déjà un agrégateur de flux RSS : en procédant à un export OPML de vos abonnements, vous pourrez les ajouter en une seule fois à Zotero. En outre, certains portails proposent de télécharger l’intégralité de leurs flux sous la forme d’un fichier OPML (voir la page des flux de la plateforme Hypotheses.org par exemple) – je ne développe pas plus ce point, si vous savez ce qu’est un fichier OPML et/ou un agrégateur de flux, vous n’avez probablement pas besoin de ce tutoriel…

La première option, celle sur laquelle je vais m’attarder un instant dans cette section, consiste à ajouter un flux à partir de son URL.

Pour cela, il faut que vous repériez les flux de syndication sur les site des publications que vous souhaitez suivre (blogs, revues, agenda scientifique tel que Calenda, etc.).

Sur les carnets Hypothèses par exemple, vous les trouverez tout en  bas de page :

Sur la plupart des sites, vous pourrez les repérer grâce à une icône de ce type :

Comme vous le constaterez, pour les blogs, la plupart du temps cela revient juste à ajouter /feed à l’URL de la publication que vous souhaitez suivre : http://www.boiteaoutils.info/feed fonctionnera très bien dans votre Zotero par exemple… En revanche, parfois il existe des options plus avancées. Il ne faut donc pas hésiter à aller regarder d’un peu plus près ce que proposent certains portails.

La Nouvelle revue du travail par exemple, sur Revues.org, propose des flux différents selon que vous souhaiteriez vous abonner aux documents, comptes rendus, ou numéros intégraux :

Selon les portails que vous utilisez, vous pouvez ainsi vous abonner aux dernières publications mises en ligne d’une discipline, d’une revue précise, voire de la rubrique d’une revue…

Une fois repérée l’URL du flux qui vous intéresse, il suffit de le copier coller dans le champ prévu à cet effet dans Zotero :

S’il s’agit bien d’un flux de syndication, le titre apparaîtra automatiquement (il est modifiable ensuite) :

Vous n’avez plus qu’à personnaliser les délais de mise à jour, la durée pendant laquelle vous souhaitez que des documents lus restent dans votre base, et celle pendant laquelle vous souhaitez qu’un document déjà lu reste dans votre flux.

Gérer sa veille dans Zotero

Une fois que vous aurez cliqué sur « Enregistrer », le flux sera ajouté à votre veille sous Zotero :

Dans le panneau de gauche, figure la liste des flux. En cliquant sur l’un d’entre eux, vous verrez apparaitre au centre la liste des articles reçus. En cliquant sur l’un de ces articles, vous pourrez lire, à droite, les métadonnées de l’article en question. Un élément en gras n’a pas été lu (au centre) ou contient des éléments non lus (à gauche).

Si vous souhaitez lire l’article, il vous faudra le faire en ligne : Zotero, contrairement à la plupart des agrégateurs, ne permet pas de lire les contenus dans son interface :

Un clic-droit sur le titre du billet permet ensuite d’ « Afficher en ligne » le contenu souhaité. Ici, un compte rendu de colloque très intéressant, écrit par Pierre Mercklé sur le carnet QUANTI/Sciences sociales que je vous recommande vivement au passage :

C’est donc une limite de cette option : il ne s’agit pas de vous permettre de lire hors-ligne, ou sans navigateur, les contenus qui vous intéressent. Si cette nouvelle fonctionnalité de Zotero est néanmoins intéressante, c’est parce que ces flux peuvent ensuite faciliter l’ajoute de références à votre bibliothèque.

De la veille à la bibliographie

Si, comme on l’a vu un peu plus haut, il est nécessaire d’indiquer à Zotero après combien de temps on souhaite supprimer les éléments lus/non-lus, c’est parce que l’entrée « Flux » de la bibliothèque n’a pas vocation à permettre le stockage pérenne de vos lectures.

En effet, chaque référence reçu via les flux de syndication peut ensuite être ajoutée à votre bibliothèque, ou à une bibliothèque de groupe. Dans votre bibliothèque principale, il suffit ainsi de sélectionner la collection où vous souhaitez ajouter la référence :

Puis de cliquer dessus pour l’ajouter, comme vous le feriez depuis votre navigateur :

La référence apparaît directement dans la collection choisie :

En revanche, comme toujours, il est important de vérifier que les métadonnées ne comportent pas de lacunes ou d’erreurs. Ici par exemple, il manquait la date de publication du billet, qu’il suffit d’ajouter manuellement :

Le successeur de votre agrégateur préféré ?

Si l’on ne peut que saluer cette nouvelle fonctionnalité, je ne pense pas qu’elle viendra remplacer les agrégateurs de celles et ceux qui ont mis en place une veille informationnelle importante.

En effet, les outils comme feedly ou équivalents offrent sans conteste des options de tri, de lecture (parfois hors ligne) et de partage de veille nettement plus adaptés au suivi de nombreuses sources de contenus.

Dans l’immédiat, l’agrégation dans Zotero rendra toutefois sans conteste de grands services à celles et ceux qui souhaitent suivre un nombre plus restreint de sources, pour l’alimentation d’une collection ou d’une bibliothèque de groupe par exemple.

Une remarque conclusive : et la synchronisation ?

Un ajout au billet publié il y a quelques heures (merci à Gabriel Galvez Behar d’avoir attiré mon attention sur cette question!) : le cas échéant, la « bibliothèque » des flux sera bien synchronisée avec vos installations multiples mais il me faut souligner deux limites…

D’abord, si la collection des flux est bien synchronisée entre vos différents ordinateurs, sauf erreur de ma part, elle ne figure pas dans la version en ligne de la bibliothèque. Ensuite, et c’est probablement le plus embêtant si vous avez une utilisation régulière de plusieurs ordinateurs : il me semble que la synchronisation ne tient pas compte de statut des contenus. Un flux marqué comme lu sur une machine, sera marqué comme non-lu sur l’autre…

*

Bonne veille et bel été à toutes et tous !

 

Crédit image de une : « RSS » by Tom Harle, cc sur Flickr

Print Friendly, PDF & Email

3 réflexions au sujet de « Gérer sa veille avec Zotero 5.0 »

  1. A noter qu’un lecteur de flux comme Inoreader (service en ligne) ou Tiny Tiny RSS (à héberger soi-même) permet de taguer des articles.
    Chaque tag peut ensuite générer un fil RSS « sortant » convoyant les articles tagués.
    Nous pourrions donc positionner un tel lecteur en amont de Zotero et de laisser Zotero « aspirer » uniquement les références intéressantes via le ou les flux RSS générés par le lecteur de fils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *