Plaidoyer pour enseigner Wikipédia

par Alexandre Hocquet*

[À la suite de la publication d’un billet intitulé « Que faire de Wikipédia ? » sur Devenir historien-ne, Alexandre Hocquet m’avait proposé un retour d’expérience. Nous avons tous les deux jugé qu’il avait plus sa place sur la boîte à outils, en particulier par l’accent mis sur certaines considérations techniques trop souvent négligées.]

 Wikipédia est (ou devrait être) un objet extraordinaire à enseigner : tout le monde connaît Wikipédia, et presque tout le monde connaît mal Wikipédia. Cela devrait être la situation idéale pour un enseignant : Intéresser les étudiants avec quelque chose qu’ils connaissent, les surprendre en leur montrant qu’ils peuvent y découvrir beaucoup de choses.Continue reading →

Histoire & Humanités numériques. Conclusions des #DHModerNum2016

« DH » by Quinn Dombrowski, en cc sur Flickr

Le 13 mai dernier, une passionnante journée d’études a eu lieu à la KBR – Bibliothèque Royale de Belgique. Organisée par ModerNum, le réseau des modernistes francophones de Belgique, et intitulée « Penser les temps modernes avec les  digital humanities », cette journée était structurée en deux « panels ». Le premier était consacré aux « Données » et nous a occupé pour la matinée, tandis que l’après-midi était consacré au panel « Communication ». Le tout se déroulait dans la « SkyRoom » de la bibliothèque.Continue reading →

Un étudiant (sur le tard) au WikiMOOC

Luc Bentz, 61 ans, jeune retraité et nouvel étudiant en L1, a participé à un « cours en ligne ouvert et massif » (Mooc) proposé par France Université Numérique (Fun) : le WikiMOOC, résultat d’un partenariat Fun/Wikimedia France. Il rend compte ici de cette expérience

Tout étudiant d’un Cours en ligne ouvert à tous est atypique par définition puisque tout un chacun peut suivre un cours, plus précisément, pour reprendre le jargon un Mooc. Je suis donc atypique comme les participants au cours en ligne que j’ai suivi.

Continue reading →

Utiliser Twitter en historien-ne ?

par Sébastien Poublanc *

Ah, les réseaux sociaux ! Que l’on soit un fervent partisan de leur utilisation, qu’on les délaisse sciemment ou qu’on les haïsse cordialement, ils ne laissent personne indifférent. Malgré ce statut, ils sont quasiment absents dans l’évocation de nos pratiques de recherche. Facebook,  Twitter, mais aussi Academia, ResearchGate… sont pourtant à la disposition des historiens qui les utilise de manière très empirique.

Continue reading →

WikiAudition Histoire – édition 2016

Le wiki histoire reprend du service !

Comme chaque année, la page de suivi des recrutements en histoire est ouverte, grâce notamment au soutien de l’AFHE, qui l’héberge.

Il s’agit de rassembler, en un lieu facile d’accès toutes les informations relatives aux recrutements de maîtres de conférences et professeurs en histoire (sections 21 et 22 du CNU) pour la session synchronisée 2016.

Le bilan de la campagne 2015 est toujours mitigé : les taux d’informations relatifs aux postes s’améliorent, et certaines (encore rares) universités affichent désormais les dates des auditions sur leur site. Mais il reste encore difficile d’avoir les informations sur les postes de la section 21, et pour les postes de professeurs en général. Nous comptons donc sur vous !Continue reading →

Scrivener, un outil d’écriture créative

Day 573 / 365 - How to fix the credit crunch by Jason Rogers en cc sur Flickr

par Caroline Muller *

J’ai découvert il y a quelques mois le logiciel d’écriture Scrivener. C’est un outil d’aide à l’écriture qui a d’abord été conçu pour l’écriture « littéraire » : scénarios, ouvrages de fiction, essais, etc.

Pourtant, il serait plus juste de le qualifier de logiciel d’écriture « créative » puisqu’il est mobilisable dans bien d’autres contextes… dont l’ écriture universitaire.Continue reading →

À propos d’une conférence de « très très haut niveau » sur les humanités numériques

Would you read like this? by Ken-ichi Ueda

Le 19 novembre 2014, Bruno Latour donna l’une des conférences « d’un très très haut niveau » [0’26’’] organisées à la BnF grâce au soutien de la Fondation del Duca – Institut de France. Intitulée « Ce que le numérique fait aux humanités », cette conférence a été enregistrée en vidéo et re-circule aujourd’hui sur les médias sociaux grâce à sa rediffusion sur les réseaux par France Culture Plus – excellent site que je vous recommande vivement par ailleurs.
En voici la présentation sur le site de FCPlus :

Continue reading →

Retour d’expérience : le booksprint “La Paix” – Anthologie numérique de textes sur le pacifisme

Pendant le Festival Histoire et Cité à Genève, j’ai pu participer à un booksprint, un évènement où un groupe de participants travaille ensemble pour éditer en peu de temps un livre.  Et dans ce cas précis, il s’agissait de la confection d’une anthologie de textes pacifistes, en lien avec le thème global du festival genevois: La Paix. C’était pour moi une première (même si j’ai pu voir au travail le groupe qui avait édité les non-actes du THATCamp Paris 2012) et j’ai beaucoup apprécié l’expérience.Continue reading →