Animer un graphique ou une carte avec Gimp

Depuis un moment déjà, à force de lire des blogs tels que ceux d’Arthur Charpentier « Freakonometrics » ou d’Éric Brian et Marie Jaisson, « s1h » (l’annexe électronique à Le Sexisme de la première heure. Hasard et sociologie), j’avais envie d’apprendre à animer des graphiques… Voici un exemple tiré de Freakonometrics :

Continue reading →

Faire une carte avec Philcarto

La représentation cartographique de données semble parfois trop compliquée pour qui voudrait juste représenter des statistiques simples (un effectif total ou un taux par exemple). Or, beaucoup de spécialistes vous le diront, l’usage d’un SIG ou de R pour réaliser des cartes permet certes d’aller très loin, mais il ne s’impose absolument pas.Continue reading →

Un outil indispensable pour les contemporanéistes : le convertisseur de l’INSEE

Une petite brève pour vous signaler cet outil très utile pour les historien.ne.s du vingtième siècle. L’INSEE met régulièrement à jour un convertisseur en ligne d’anciens francs / francs / euros depuis 1901 qui vous permettra de gagner du temps :
« Le convertisseur franc-euro mesure l’érosion monétaire due à l’inflation. Il permet d’exprimer, sur la période 1901-2013, le pouvoir d’achat d’une somme en euros ou en francs d’une année donnée en une somme équivalente en euros ou en francs d’une autre année, corrigée de l’inflation observée entre les deux années.« 
Si vous tombez sur une valeur en francs concernant l’année 1940 par exemple, et que vous souhaitez vous faire une idée de ce que cela représente en euros de 2013 ; ou, autre exemple, si vous souhaitez convertir une série de valeurs en « francs de 1962 », vous obtiendrez les résultats en quelques saisies et quelques clics grâce à cette interface très simple :
http://www.insee.fr/fr/themes/calcul-pouvoir-achat.asp

« Digital History : a practicum » | Première journée : 31 mars 2014

Dans le cadre du Master intégré franco-italien d’histoire européenne comparée et avec le soutien de l’EADH (European Association for Digital Humanities), Elisa Grandi organise, à l’Université Paris Diderot, un séminaire de formation intitulé :
« Digital History : a practicum » 
La première journée de ce séminaire aura lieu le 31 mars 2014 de 9h30 à 17h. Il y sera question de d’analyse de réseaux sociaux, de lexicométrie et de plateformes de libre accès.

Continue reading →

Zotero + Google Docs – une combinaison possible !

Google a annoncé hier l’ajout d’extensions à leur service de traitement de texte et tableur en ligne (« Docs » et « Sheets » respectivement dans Google Drive). Cela permet à des services tiers de mieux s’intégrer avec les outils en ligne de google, que ce soit pour l’impression d’auto-collants d’addresses (avec Avery) ou pour la gestion de la chaine éditoriale pour des documents plus ou moins complexes (avec Letter Feed Workflows).

Continue reading →

De l’usage de Twitter à la formation des chercheurs (une tribune à méditer)

source de l’image
Une tribune publiée sur le site du Monde.fr par Sylvain Deville (chargé de recherche au CNRS) circule beaucoup sur les « réseaux sociaux » depuis hier et mérite une attention particulière.
Dans ce texte intitulé « Twitter et les chercheurs, l’exception française ? » l’auteur se penche sur une situation à laquelle beaucoup d’entre nous ont déjà été confrontés :

« À chaque fois que je discute de l’utilisation de Twitter avec des confrères, on me renvoie un regard mi-étonné, mi-méprisant et toujours lourd de préjugés sur les réseaux sociaux. La recherche, c’est du sérieux. Pas de place pour Twitter. »Continue reading →

Signaler les barrières à la recherche – L’Open Access Button

Une brève pour vous indiquer la très récente mise en oeuvre d’une idée novatrice : un outil avec lequel des utilisateurs de littérature scientifique (étudiants, enseignants, chercheurs, documentalistes…) peuvent signaler le fait qu’ils rencontrent une barrière de paiement qui les empêche d’accéder au contenu dont ils ont besoin (plus d’infos sur le blog associé et la foire aux questions). L’objectif est de rendre visible un problème que nous connaissons probablement tous individuellement mais dont on peine à imaginer l’étendue.Continue reading →