Initiation à l’utilisation de Microsoft PowerPoint 2010

Toujours issu de notre formation aux outils informatiques pour les historiens, nous mettons ici à disposition le tutoriel de la journée de formation aux logiciels de présentation.

Si l’heure est à la critique de ce logiciel… en histoire (et plus généralement dans le monde universitaire) on ne saurait souscrire à l’idée selon laquelle PowerPoint rendrait stupide (en tous cas, pas forcément…)
Il peut s’avérer très utile pour illustrer un exposé en affichant des documents : qui nécessiteraient parfois des reproductions coûteuses (comme des images en couleur) ; que l’on ne souhaite pas voir diffusés (un graphique provisoire par exemple) ; ou tout simplement dont on sait qu’ils n’intéresseront pas l’auditoire une fois l’exposé terminé (le plan d’une intervention).
Une utilisation intelligente suppose simplement respecter quelques conseils de bonnes pratiques (voir notamment la présentation de Franziska ; voir les Five Ways to Not Suck at PowerPoint)
Il ne fait toutefois aucun doute que l’hégémonie du logiciel soit fortement contestable, mais ici encore les alternatives ne manquent pas. Il y a, bien entendu, la version OpenOffice (Impress) qui repose sur le même principe de fonctionnement que PowerPoint, mais ceux qui en ont marre des « slides » peuvent aller jeter un oeil à PREZI, le « Zooming presentation editor« .
Si vous connaissez d’autres outils de présentation, n’hésitez pas à nous en faire part en commentaires…
Print Friendly, PDF & Email
Émilien Ruiz
Historien, assistant professor à Sciences Po. < e-ruiz.com >

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *